Vidéo

Nos années folles

A l’occasion de la sortie du film d’André Téchiné, empruntez la BD « Mauvais genre » de Chloé Cruchaudet au Grenier enchanté.

A lire, le roman « La garçonne et l’assassin » de Fabrice Virgili et Danièle Voldman.

Sorti en salle mercredi 13 septembre, Nos années folles, le 23e film d’André Téchiné, relate l’histoire de Paul Grappe, un déserteur de la Grande Guerre. « Une histoire tout à fait baroque, pittoresque et picaresque aussi. Mais qui est vraie ! », explique André Téchiné.

« Pendant la guerre de 14, Paul Grappe est effrayé par la violence de cette guerre et par sa barbarie. Il se révolte et décide de déserter… Ce qui n’est pas forcément un signe de lâcheté ! C’est une forme de résistance parce qu’il ne veut pas être un gibier d’état », décrit le cinéaste. Dans sa fuite, son épouse lui propose de se travestir pour mieux échapper aux autorités. « C’est la folie de cette histoire qui m’a intéressé », dévoile le réalisateur.

Mais en plus de cette histoire vraie, c’est aussi l’histoire des « années folles » qui est contée dans ce film, celle de la société de l’immédiat après-guerre, beaucoup plus permissive qu’on a pu l’imaginer après. André Téchiné rappelle avec enthousiasme qu' »avant que les déserteurs soient amnistiés, le couple vit comme deux garçonnes !(…) Il y avait une liberté des mœurs tout à fait extraordinaire et progressiste ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s